Le type 4 et la spiritualité

Suite de l’article: “Le type 4: Relations et Activités”

Donc, sur le plan spirituel, on retrouve cette ascenseur émotionnel à l’œuvre. Il va rechercher des états intenses mais délaisser les pratiques. Mettre en place une pratique, une « routine » est extrêmement difficile, car la routine c’est le quotidien, et le quotidien, c’est la banalité. Or il fuit la banalité.

Y

De plus il ne parvient pas à se décentrer de lui-même.

S’identifier au « manque » intérieur constant ne lui donne pas la possibilité de reconnaître ses vraies qualités, et pas celles « fantasmées ». Donc de s’en satisfaire. Cela remettrait en question ce manque sur lequel il s’est bâti un « moi ».

Il va devoir relativiser la caractère absolu qu’il octroie à l’émotion, car une émotion n’est pas un fait, et il ne met pas en doute la véracité de ses émotions. Or oui, les émotions sont vraies, pour nous ! Pas pour les autres, et pas dans l’absolu. Ce n’est pas pare que j’éprouve une émotion face à une situation qu’elle donne une indication objective de la situation : elle donne effectivement une vérité, mais sur moi!

L’évolution du 4, le contact avec son vrai « moi », dans le cadre d’un travail en ce sens, va l’amener à toucher sa vérité profonde et ne plus avoir besoin de se sentir « spécial ». Il va se détacher de ce « manque perpétuel » fondamental pour sa personnalité.

Il va devoir pour cela affronter la routine, la banalité qu’il veut tant éviter. Dans cette banalité se trouve pourtant la clé de sa libération.

Nous verrons que l’art-thérapie, par exemple, est plutôt déconseillé pour un 4 car cela entre pleinement dans son mécanisme de défense et va renforcer sa problématique!

Il va devoir chercher des activités plus simples, routinières, ennuyeuses, afin d’y trouver la joie simple en deçà des émotions intenses.

Il va accepter sa réalité sans la comparer à un idéal inaccessible, il va alors apaiser l’ascenseur émotionnel, qui le conduit de profonds états de déprime à des états d’excitation, pour revenir à la déprime. Il va accéder progressivement à une plus grande sérénité.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *